Dental Ceram
 Dental Ceram

Patients :

Les différents types

de Prothèses Dentaires

Définition :

La prothèse dentaire, ou reconstruction prothétique, est un ensemble de techniques et de moyens destinés à réhabiliter une dentition.

Votre chirurgien-dentiste propose alors plusieurs solutions prothétiques quand les atteintes sur les dents (caries) sont trop importantes et que les soins dentaires classiques ne sont plus adaptés.

 

Les différents types de prothèse dentaire :

 

Il existe deux grands groupes de prothèses dentaires:

 

1) La prothèse dentaire fixe :

L'onlay :

 

Il vise à reconstituer la partie abîmée d'une dent. Il peut être en métal, résine ou en céramique. Il est fixé par collage et permet de conserver la racine vivante.

 Onlay céramique

La facette dentaire   

 

Elle est destinée à rétablir l'esthétique des dents les plus apparentes. Elle est le plus souvent en céramique.

Facette Céramique

Cliquez pour agrandir

L'inlay-core :

 

Egalement appelé faux moignon, il est le tenon métallique qui va s'insérer dans la racine et soutenir la couronne dentaire. Le couple «inlay-core + couronne» a remplacé la «dent sur pivot». Ici, les deux pièces sont indépendantes. Parfois, l'inlay core sera claveté, c'est à dire doté d'un tenon supplémentaire pour prévenir tout risque de descellement. Cette étape demande une séance de taille, d'empreinte et de pose comme dans le travail d'une couronne dentaire.

Une fois l'inlay-core posé, il sera recouvert d'une couronne provisoire, le temps que la couronne dentaire définitive soit terminée.

La couronne provisoire : Intérêt !!! Primordial !

 

Esthétique bien entendu, mais aussi technique, puisqu'elle empêche les dents antagonistes et adjacentes de se déplacer le temps de la confection de la prothèse définitive, elle prépare également de façon optimale, la gencive à recevoir la couronne définitive.

Souvent, le prix de la couronne provisoire est compris dans le tarif global.

La couronne dentaire définitive :

 

Elle vise à recouvrir une dent naturelle soignée et taillée. Elle est ensuite scellée ou collée.

 

On distingue plusieurs types de couronnes dentaires, le choix dépend principalement de l'emplacement de celle-ci. Elle est le plus souvent réalisée en un alliage Nickel Chrome et donc totalement déconseillée aux personnes allergiques au nickel. En cas d'allergie, votre praticien demandera à son prothésiste dentaire de réaliser une couronne dentaire en Titane, en métal semi-précieux ou précieux (or jaune). Dans ce cas, la couronne dentaire en métal sera donc plus chère et perdra son plus grand avantage : le prix intéressant. La couronne dentaire en métal est la plus économique mais c'est aussi la moins esthétique. Elle est réservée aux dents du fond, c'est-à-dire aux molaires. Elle peut avantageusement, en ce qui concerne l'esthétique, être également fabriquée en nano-céramique, composite, céramique ou zircone.

 

Exemple de couronne : La Couronne métallique (photo ci-dessous)

La couronne à incrustation vestibulaire (CIV) :

 

C'est une couronne dentaire en métal sur laquelle le prothésiste incruste une facette céramique sur la partie visible dans un souci esthétique.Elle peut être un bon compromis entre la couronne métal et la couronne céramique pour réduire le coût de la prothèse. Par contre, elle ne convient pas aux dents du bas car, à l'ouverture de la bouche, la partie métal est la seule visible.

La couronne dentaire céramo-métal ou céramo-titane (CCM) :

 

C'est une couronne dentaire composée d'une chape en métal entièrement recouverte de céramique. Elle est solide et esthétique. Elle fût pendant des années la couronne dentaire la plus posée par les chirurgiens-dentistes.

 

Une bonne collaboration entre le chirurgien-dentiste et le prothésiste dentaire est primordiale pour un rendu esthétique satisfaisant. En effet, la teinte de la couronne doit s'approcher le plus possible de celle des dents naturelles.

 

Souvent, une étape intermédiaire, l'essayage de l'infrastructure métallique est nécessaire avant la cuisson de la céramique.

Infrastructure métallique du bridge

Montage de la céramique

Bridge céramo-métal terminé

La couronne entiérement en céramique :

 

C'est une couronne dentaire réalisée tout en céramique, ce qui lui donne une translucidité  et un "vivant" incomparable.

 

Elle est anallergique (aucun risque d'intolérance au métal.)

Elle peut être unitaire ou sous forme de bridge.

Elle évite tout liseré grisâtre et autres tatouages au niveau de la gencive.

 

 

Idem pour le bridge dentaire qui vise à remplacer une ou plusieurs dents absentes en prenant appui sur les dents voisines.

Exemples de réhabilitations de sourires grâce à la céramique (facettes, couronnes et bridges) sur différentes personnalités

  •  

Chaque couronne dentaire a ses avantages et limites. Voici un tableau comparatif :

 

  Avantages Inconvénients
Couronne métal
  • a un tarif économique ;
  • ne nécessite qu'un délai court de mise en place : pas de prise de teinte, pas d'essayage esthétique.
  • offre une esthétique contestable ;
  • peut entraîner une allergie au nickel ;
  • ne peut pas convenir à toutes les dents à cause de l'esthétique.
Couronne dentaire à incrustation vestibulaire
  • est économique par rapport à une couronne céramique ;
  • offre une meilleure esthétique qu'une couronne métal pour les dents du haut.
  • inutile pour remplacer les dents du bas : métal trop visible.
  • fragile au niveau de la partie céramique : usure au fil des années (pour le bas)
Couronne céramo-métal
  • est esthétique ;
  • est solide de part la chape en métal.

 

  • présente la possibilité de voir apparaître une ligne grise au niveau de la gencive au fil des années. Surtout si une parodontite (rétractation de la gencive) apparaît.
  • La présence de métal sous la céramique, bloque la lumière (manque de translucidité).
Couronne dentaire céramique
  • Très esthétique ;
  • anallergique : ne présente aucun danger.
  • Très "vivante"
  • Respect de la gencive
  • Les premières céramiques utilisées étaient d'une résistance inférieure à la céramo-métal, l'arrivée de l'oxyde de zirconium (zircone) a très nettement amélioré la situation.

 

2) La prothèse dentaire amovible :

 

L'appareil dentaire partiel :

 

Il vise à remplacer plusieurs dents absentes. Sa structure est en métal (appareil stellite très dur et inoxydable), ou en résine, il est doté de crochets qui viennent se fixer sur les dents présentes en bouche. Il peut s'enlever et se nettoyer.

Dans certains cas, les crochets peuvent être avantageusement remplacés par des systèmes d'ancrages invisibles (style bouton pression, glissières, etc...)

L'appareil complet ou «dentier» :

 

Il vise à remplacer toutes les dents. Il est en résine.

3) Les Implants :

 

L'implantologie dentaire est une technique qui vise à remplacer une racine dentaire quand celle-ci est tombée ou a dû être extraite.

Un implant dentaire est donc une racine artificielle que l'on fixe dans l'os de la mâchoire et qui est destinée à accueillir une prothèse dentaire : couronne dentaire ou dentier.

La Prothèse sera donc soit vissée ou scellée sur l'implant.

Présentation Technique de l'Implant dentaire :

 

Un implant est une sorte de vis de forme droite ou conique. Selon l'indication, il sera long de 10 à 15mm et large de 3 à 5mm.

Le matériau utilisé est le titane. Le titane est parfaitement biocompatible, aucune intolérance n'a été démontrée à ce jour. De plus, de nombreuses études montrent que l'os vient naturellement se coller au titane. Cela explique le succès de la technique implantaire.

La nouvelle tendance est d'utiliser le zircone. L'innocuité est la même que pour le titane et il offre l'avantage esthétique d'être blanc. Par contre, il y a moins de recul pour ce qui est de la solidité.

 

Avantages des implants dentaires :

 

L'implant dentaire présente de multiples avantages :

  • La préservation des dents : plus besoin, comme dans la technique du bridge dentaire, de «délabrer» les dents adjacentes.
  • La préservation de l'os : même si une seule dent manque, l'os de la mâchoire vient à se rétracter. La mise en place d'un implant dentaire permet donc de préserver le capital osseux de la mâchoire.
  • L'esthétique : une prothèse dentaire posée sur un implant offre le meilleur résultat esthétique par rapport à une dent naturelle. Avec les têtes de couronnes en céramique, plus de risques de voir apparaître une «ligne grise» au bord de la gencive avec les années.
  • La fonction masticatoire restaurée :
    • Chaque dent a une fonction précise : les incisives coupent, les canines déchirent, les prémolaires et les molaires écrasent. Quand une ou plusieurs dents sont manquantes, les forces masticatoires se reportent sur les autres dents. Ces dents sollicitées ne sont pas toujours adaptées et vont s'user prématurément.
    • De plus, la digestion ne se fera pas correctement, et c'est l'état de santé général qui va s'en trouver affaibli.
  • La sécurité : la technique de la pose des implants dentaires est bien au point en France. Le taux de succès de l'intervention est de 95%.
  • La durabilité : un implant dentaire a une durée de vie très longue. Certains implants dentaires posés dans les années 1960 sont toujours en bouche.
  • Le sentiment d'appartenance : l'implant dentaire a la même force masticatoire qu'une racine naturelle. Il fait partie du corps, il «mange comme une vraie dent». C'est la «proprioception».

Comment nous joindre

SARL Dental Ceram

Rue Pierre Mendès France

79 000 BESSINES

Tél : 05-49-09-15-26

Fax : 05-49-09-13-33

mail : dental.ceram@orange.fr

N°d'Agrément : 7912210

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© SARL Dental Ceram